Meilleurs télescopes : Guide & Comparatif 2022

L’observation du ciel est l’un des passe-temps les plus relaxants et les plus instructifs que l’on puisse avoir, et c’est aussi une façon très spéciale de créer des souvenirs avec sa famille et ses amis. Il n’y a donc rien de mieux que d’avoir un bon télescope.

Aujourd’hui, il existe une grande variété de modèles sur le marché et, le mieux, c’est qu’il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour avoir un télescope de bonne qualité qui vous permette de faire des observations de toutes sortes. Jetez un coup d’œil à notre site et préparez-vous à acheter l’un de ces appareils.

Top des télescopes les plus vendus en 2022

Les différents types de télescopes

Il existe différents types de télescopes sur le marché, conçus pour les débutants et les astronomes amateurs. Nous allons vous expliquer ce qu’ils sont.

Télescopes réfracteurs

Ce type de télescope permet d’observer des objets à de grandes distances, grâce à son système de lentilles convergentes dans lesquelles la lumière est réfractée. Avec ce télescope, vous pouvez voir les objets les plus nets et les plus brillants. Il est fortement recommandé pour repérer les planètes, les étoiles, les nébuleuses et les galaxies. Ils sont également très utiles pour prendre des photographies terrestres et astronomiques.

Télescopes réflecteurs

Les télescopes réflecteurs, contrairement aux télescopes réfracteurs, fonctionnent avec un système de miroirs plutôt que de lentilles. Pour cette raison, leur précision n’est généralement pas aussi bonne que celle des réfracteurs. Ils ont généralement le viseur sur un côté, et permettent de capturer des images très lumineuses, d’autant plus que leur ouverture est plus grande. Par rapport aux réfracteurs, ils sont moins chers.

Télescopes catadioptriques

Ces télescopes sont très particuliers, car leur conception combine des lentilles et des miroirs. Cela permet de corriger certaines aberrations typiques des télescopes à réflexion, tout en conservant une taille compacte et moins de pièces. Ces télescopes sont un excellent choix pour l’observation d’objets simples, tels que la lune, les planètes ou les étoiles doubles. Ils ne sont pas hautement recommandés pour la photographie à grand champ.

Les différentes marques de télescopes

Télescopes Celestron

Il s’agit d’une marque leader dans le secteur de l’optique, avec des décennies de présence sur le marché. Ses produits se caractérisent par le fait qu’ils sont développés sur la base d’une technologie révolutionnaire dans ce domaine. Leur catalogue est spécialisé dans les équipements pour l’astronomie, les activités sportives et comprend également une ligne de microscopes pour les laboratoires.

Télescopes National Geographic

Cette marque a lancé une ligne de télescopes réflecteurs et réfracteurs, spécialement conçus pour les enfants, mais aussi pour ceux qui souhaitent débuter dans le monde de l’observation astronomique ; ils sont fortement recommandés pour l’observation des planètes et autres objets célestes. Leurs modèles se distinguent par leur qualité et leur conception moderne, à des prix très abordables.

Télescopes Bresser

Il s’agit d’une entreprise qui a plus de 60 ans d’expérience dans la conception, la production et la commercialisation de télescopes et d’équipements oculaires tels que les microscopes, les loupes, les jumelles, entre autres. Ses conceptions sont reconnues pour leur qualité et leur technologie. En outre, sa gamme s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux professionnels de l’astronomie et de l’observation.

Télescopes Tasco

Depuis 50 ans, cette marque se consacre à la production d’équipements optiques pour les activités sportives, d’excellente qualité et à des prix très raisonnables. Leurs conceptions sont le fruit d’un travail d’ingénierie avec les dernières technologies. Leur catalogue comprend des télescopes, des jumelles, des équipements de chasse et de sports de plein air.

Télescopes Orion

Orion est l’une des marques les plus populaires et elle est connue pour produire de très bons télescopes à un prix raisonnable. Orion existe depuis 1975 et continue de fabriquer des produits fantastiques aujourd’hui. La différence entre cette marque de télescopes et beaucoup d’autres sur le marché est qu’Orion a créé plusieurs instruments abordables mais de qualité qui se situent dans une fourchette de moins de 400€, ce qui en fait un excellent choix pour les débutants qui veulent quelque chose de haute qualité mais qui n’ont pas beaucoup d’argent à dépenser. Orion se distingue notamment par le fait qu’elle propose des réflecteurs et des réfracteurs dans un large éventail de tailles. La marque dispose également d’une grande variété de montures, de sorte que vous pouvez vraiment obtenir le type de monture que vous préférez. La société propose également des instruments plus coûteux.

Télescopes Sky-Watcher

Sky-Watcher n’est peut-être pas très connue, mais c’est une très bonne marque. C’est aussi l’une des plus abordables et elle offre d’excellents produits pour moins de 500€. En fait, leurs réfracteurs sont assez étonnants dans l’ensemble. La société utilise des matériaux de haute qualité afin de s’assurer qu’elle peut fournir des instruments haut de gamme à un prix abordable, ce qui les rend parfaits pour ceux qui veulent quelque chose de bien sans se ruiner. Si l’observation des étoiles vous tient à cœur, alors vous voudrez certainement jeter un coup d’œil aux offres de Sky-Watcher.

Télescopes Meade

Fondée en 1972, cette marque a acquis une reconnaissance dans le domaine des télescopes, grâce à ses conceptions innovantes destinées à offrir une expérience inoubliable au consommateur. Sa gamme de télescopes a été améliorée au fil des ans pour offrir un équipement de pointe et facile à utiliser. C’est pourquoi leurs produits sont vivement recommandés tant aux débutants qu’aux professionnels.

En plus de toutes ces marques, vous pouvez également être intéressé par des accessoires tels que les oculaires de télescope ou les adaptateurs de télescope.

Comment fonctionne un télescope ?

Bien qu’il existe différents types de télescopes, leur fonctionnement est régi par le même principe de base, qui consiste à collecter une grande quantité de lumière provenant d’un objet distant, puis, à travers une lentille, à agrandir l’image lumineuse, et à pouvoir offrir à l’œil humain une vue claire de l’objet, comme s’il était très proche de nos yeux.

Dans les télescopes réfracteurs, plusieurs lentilles de l’objectif collectent la lumière, tandis que dans les télescopes réflecteurs, ce processus se fait avec un miroir primaire. L’image, produit de la collecte de la lumière, est amenée à un foyer, qui est toujours une lentille d’oculaire. Ce dernier est une loupe qui grossit l’image afin que notre rétine puisse la voir beaucoup plus grande.

Pièces d’un télescope

En général, les télescopes sont constitués des éléments suivants :

Le viseur

Comme son nom l’indique, c’est la partie du télescope qui est utilisée pour rechercher des étoiles ou des objets dans l’espace. C’est un mini télescope avec 6 grossissements différents, ce qui lui permet de couvrir un champ de vision plus large.

Types de viseurs de télescope :

  • Le viseur optique : il est fabriqué avec une lentille, comme un télescope, et offre donc plus de précision et de netteté. Ils sont disponibles en différentes tailles et comportent une croix marquée au centre de la lentille, pour nous aider à localiser l’objet que nous voulons observer au centre du champ.
  • Viseur à point rouge : il s’agit d’un dispositif qui projette une lumière rouge sur un verre, qui sert de guide pour localiser l’objet. Ces trouveurs sont plus imprécis.

Qu’est-ce que la collimation du viseur et comment la réaliser ?

Collimater le viseur consiste simplement à le calibrer pour qu’il pointe exactement là où le télescope pointe. De cette façon, il pourra remplir sa fonction de placer l’objet à observer dans le champ de vision. Pour collimater le viseur, il suffit de pointer le télescope vers un objet distant, de freiner la monture et de régler les vis du viseur jusqu’à ce que vous puissiez voir ce que vous voyez dans le télescope. Il est recommandé d’effectuer ce processus pendant la journée, et chaque fois que vous allez utiliser le télescope.

L’oculaire

Il s’agit d’un dispositif optique situé au foyer du télescope, dont la fonction est d’agrandir la taille de l’image affichée. Certains oculaires sont, à leur tour, constitués de différentes petites lentilles, situées au foyer.

Types d’oculaires :

  • Oculaires à distance focale : la distance entre le foyer et la lentille de l’oculaire est appelée distance focale. Le grossissement du télescope est fonction de cette distance. Plus la distance focale est courte, plus le grossissement est élevé.
  • Oculaires de différents diamètres : en fonction de la taille du porte-oculaire du télescope, on peut utiliser des oculaires de différents diamètres. La plupart des télescopes sont conçus pour fonctionner avec 2 diamètres différents, et sont livrés avec un adaptateur pour faciliter l’utilisation des oculaires.
  • Oculaires à champ apparent : le champ apparent de l’oculaire est déterminé par son diamètre angulaire exprimé en degrés, qui peut être de 40 ou 50 degrés. Plus il y a de degrés, plus le champ de vision est large.
  • Oculaires à dégagement oculaire : un bon oculaire doit indiquer la distance optimale entre votre œil et l’oculaire, également appelée  » dégagement oculaire « . Le collage des yeux à l’oculaire peut provoquer une gêne, c’est pourquoi les oculaires sont livrés avec une petite protection en caoutchouc qui coïncide avec le « relief des yeux ».

Modèles d’oculaires les plus courants :

  • Oculaires de Huygens : ce sont des oculaires très simples à 2 lentilles, et ils sont généralement fournis avec les télescopes pour débutants. Leur qualité n’est pas la meilleure.
  • Oculaires Ramsden : très similaires aux précédents, ces oculaires ont également 2 lentilles, mais d’une qualité légèrement supérieure. Ils peuvent, dans certains cas, être accompagnés d’une troisième couronne.
  • Oculaires de Kellner (type 1, 2 et 3) : contiennent des lentilles achromatiques plano-convexes simples ou doubles, qui sont utilisées pour corriger les aberrations typiques des oculaires de Huygens ou de Ramsden.
  • Oculaires orthoscopiques : il s’agit d’un oculaire composé d’une triple lentille qui permet d’obtenir des images très nettes.
  • Oculaires Erfle : cet oculaire est composé de 3 lentilles achromatiques qui offrent une très bonne définition centrale, mais avec des aberrations vers les bords.
  • Oculaires Nagler : il s’agit d’un oculaire très complet, composé de 7 lentilles et conçu pour les télescopes à réflexion professionnels.
  • Oculaires Barlow : il s’agit de lentilles grossissantes, qui agrandissent la distance focale du télescope. C’est pourquoi ils sont très populaires, car ils améliorent considérablement l’expérience visuelle.

Le tube

C’est la structure même du télescope. Il s’agit généralement de l’instrument optique, à l’intérieur duquel le système de lentilles et de miroirs est assemblé afin de visualiser l’objet distant.

Réglage de la mise au point

C’est la partie du télescope où l’image vue est affinée pour obtenir l’image la plus nette possible. Il permet de déplacer la mise au point jusqu’à ce que l’image ne soit plus floue.

La monture

Il s’agit de la structure qui soutient le tube, lequel est fixé au trépied. Sa fonction est de nous permettre de déplacer le télescope de manière contrôlée, afin de pouvoir suivre les objets lors de leur observation. Il existe différents types de montages, des plus simples aux plus complexes.

Types de montures :

  • Monture altazimutale : il s’agit du type de monture le plus simple, caractéristique des petits télescopes. Il peut être utilisé pour des mouvements horizontaux et verticaux.
  • Monture équatoriale : c’est la monture la plus utilisée pour les observations astronomiques, car elle est basée sur des axes, prenant l’axe d’inclinaison de la terre comme référence. Il peut être manuel ou motorisé.
  • Les supports motorisés : ils fonctionnent grâce à un système de moteur qui permet d’effectuer des mouvements pour placer plus rapidement l’objet dans le champ de vision.
  • Les montures informatisées : en plus d’être motorisées, ces montures disposent d’un système GPS qui oriente le mouvement vers l’objet à observer, à l’aide de coordonnées.

Le contrepoids

Il s’agit d’un système de poids, manipulables, dont la fonction est de maintenir l’équilibre de la structure du télescope, afin d’obtenir une meilleure vue et de contrer l’usure des engrenages de la monture.

Le trépied

Il s’agit de la base sur laquelle repose le télescope, et elle doit son nom au fait qu’il s’agit d’une structure en trois parties, qui peut être en bois ou en métal, ce qui permet au télescope de rester stable et peut également être ajusté à différentes hauteurs.

Que devez-vous prendre en compte lors de l’achat de votre télescope ?

Qu’il soit destiné à être utilisé par un débutant ou un passionné d’astronomie, un télescope nécessite une connaissance des pièces et des fonctions lors de son achat. Voici un guide pour vous aider à savoir comment acheter.

observation des étoiles
  1. Diamètre ou l’ouverture
    Il s’agit d’un facteur très important lors de l’achat d’un télescope, et fait référence au diamètre de la lentille ou du miroir, selon le type de télescope. Plus le diamètre est grand, plus la qualité des images est élevée et plus elles seront lumineuses, car elles captent davantage de lumière. Le diamètre, ainsi que le grossissement de l’oculaire, déterminent la qualité et la netteté des images.
  2. Longueur focale
    Lors de l’achat d’un télescope, nous vous conseillons de prêter attention à cette caractéristique, qui n’est rien d’autre que la distance entre la lentille principale et le foyer ou le point où est placé l’oculaire. Ce chiffre est presque toujours imprimé sur le côté du télescope, car il vous permet de calculer le grossissement de l’oculaire et de déterminer s’il s’agit d’un télescope de bonne qualité.
  3. Rapport focal
    Le rapport focal est déterminé en comparant la distance focale avec l’ouverture. En divisant les deux valeurs, vous obtenez un nombre qui indique le rapport focal. Le nombre recommandé est compris entre 5 et 10, car il vous donne l’éclairage et le contraste dont vous avez besoin pour observer les planètes, les nébuleuses et les galaxies. Il n’est pas conseillé d’acheter un télescope si le rapport focal est en dehors de cette plage.

Qu’est-ce que le grossissement d’un télescope ?

Le grossissement du télescope nous indique la proportion de la distance que nous réduisons lorsque nous observons à travers le télescope. Si le grossissement est, par exemple, de 40, cela signifie que nous regardons l’objet céleste 40 fois plus près. Le grossissement est calculé en divisant la distance focale par le diamètre de l’oculaire. Il est important de garder à l’esprit que, lors de l’observation, le calcul du grossissement peut être modifié par les conditions atmosphériques.

Nettoyage et entretien d’un télescope

Le nettoyage et l’entretien du télescope sont très importants si vous voulez avoir des lentilles en bon état pour l’observation. Voici quelques conseils de nettoyage simples, pour que votre télescope soit toujours prêt à l’emploi. Commencez par enlever toute la poussière et la saleté de l’optique, ce que vous pouvez faire avec un bouton souffleur ou une brosse, en prenant soin de ne pas rayer la surface.

Préparez une solution de nettoyage composée de 90% d’eau distillée et de 10% d’alcool isopropylique. Humidifiez un chiffon en microfibres avec un peu de solution et essuyez la lentille de haut en bas ou d’un côté à l’autre. N’effectuez jamais de mouvements circulaires et n’appliquez pas de pression, car vous risqueriez de rayer la lentille. Ensuite, procédez au séchage avec un chiffon sec, en effectuant le même type de mouvements. Si vous remarquez des taches, vous pouvez vous aider d’un coton-tige. Si vous disposez d’un souffleur, nous vous recommandons de terminer le processus de nettoyage en l’essuyant à nouveau pour éliminer les résidus qui pourraient subsister.

Qui a inventé le télescope ?

Le télescope doit son invention à l’astronome néerlandais Hans Lippershey, qui a fait breveter l’appareil en 1608. Bien que d’autres scientifiques aient créé des dispositifs similaires, c’est Lippershey qui a développé une conception avancée, qui a ensuite été adoptée par d’autres scientifiques tels que Galileo Galilei dans ses observations spatiales.

Comment utiliser un télescope astronomique ?

Nous savons que les télescopes peuvent être des outils bouleversants pour les débutants. Si vous êtes encore en train d’apprendre ou si vous souhaitez en savoir plus sur leur fonctionnement, voici un guide étape par étape pour vous aider.

1) Assemblez votre télescope

Si le télescope que vous avez acheté est neuf, il est livré en pièces détachées dans sa boîte. Bien que cela puisse sembler extrêmement compliqué, le manuel d’instructions de votre télescope détaillera spécifiquement comment assembler chaque partie du modèle que vous avez choisi. Soyez patient et ne perdez pas courage, maintenant vient la meilleure partie.

2) Fixer la surface

La dernière chose que nous souhaitons lorsque nous utilisons notre télescope est qu’il perde son équilibre et, avec lui, l’emplacement du corps céleste que nous avons déjà trouvé, n’est-ce pas ? Sans parler des dommages qu’elle pourrait subir en cas de chute. Il est donc important de trouver une surface complètement plate qui donne de la stabilité et de la sécurité à notre équipement.

3) Centrer et calibrer le viseur

La première chose à faire pour cette étape est de centrer votre télescope sur l’objet céleste que vous souhaitez observer. Pour ce faire, vous devez regarder dans le viseur et déplacer le télescope jusqu’à ce que vous trouviez l’objet souhaité. En déplaçant les vis du viseur, vous pouvez calibrer le viseur pour qu’il corresponde à l’image obtenue dans l’oculaire avec le télescope.

4) Mettez l’image au point et c’est tout !

Si l’étoile ou la planète que vous voulez voir n’est pas mise au point, elle sera floue. Vous devrez donc déplacer le bouton situé à côté de l’oculaire pour faire la mise au point sur le corps céleste que vous regardez dans l’oculaire. Une fois que vous aurez suivi ces étapes à la lettre, il ne vous restera plus qu’à profiter de la vue à travers votre télescope et à passer un bon moment tout en apprenant avec vos proches.

Guide d’achat des télescopes

Si vous lisez ces lignes, vous êtes probablement une personne qui souhaite acheter de manière responsable en investissant dans des produits de bonne qualité dont vous avez réellement besoin. C’est pourquoi nous souhaitons vous aider à en savoir plus sur les télescopes grâce au guide d’achat ci-dessous.

utiliser un telescope

Qui pourrait avoir besoin d’un télescope ?

L’un de vos plus grands doutes avant d’acheter un télescope est peut-être de savoir si vous trouverez vraiment cet outil utile ou si vous serez capable de l’utiliser de quelque manière que ce soit sans en avoir utilisé un auparavant. Vous pensez probablement que les télescopes n’intéressent que les astronomes et les personnes spécialisées dans les sciences. Oui, les personnes travaillant dans ce domaine d’étude peuvent avoir plus de facilité et de besoin à en utiliser un, mais le télescope ne limite pas son utilisation à eux.

En fait, si à un moment de votre vie vous vous êtes intéressé aux étoiles, que ce soit pour les étudier ou comme passe-temps, ou même si vous pensez encore qu’il est trop tard pour apprendre à utiliser un télescope, nous avons de bonnes nouvelles pour vous. Il n’est jamais trop tard pour apprendre. Ainsi, toute personne intéressée par l’astronomie ou les étoiles peut avoir besoin d’un télescope.

Avantages de posséder un télescope

Maintenant que vous savez que vous pouvez avoir besoin d’un télescope, il est temps de vous pencher sur les avantages d’en avoir un chez vous. Voici une liste de ces avantages.

  • C’est un outil éducatif : L’un des plus grands avantages d’avoir un télescope est que vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur l’espace en famille dans le confort de votre maison, ce qui peut conduire à développer un passe-temps commun avec vos enfants qui apprennent jour après jour.
  • Il brise la sédentarité : Vous n’y avez peut-être pas pensé, mais avoir un télescope à la maison peut développer en vous une passion pour l’astronomie et un sens de l’aventure qui vous fera sortir de chez vous pour explorer et respirer l’air frais en observant les étoiles.
  • C’est un outil social : Bien que ce ne soit pas un sujet de conversation quotidien, de nombreuses personnes sont intéressées par l’idée d’utiliser un télescope. Que ce soit en famille ou entre amis, le télescope peut être l’excuse parfaite pour créer des environnements sociaux où chacun peut apprendre de nouvelles choses tout en s’amusant.
  • Vous pouvez aider la communauté : de nombreux passionnés d’astrologie ont réussi à aider diverses organisations à suivre les météores et les objets spatiaux en signalant ce qu’ils voient. Donc, si vous voulez prendre cela un peu plus au sérieux, vous pouvez être d’une grande aide en signalant les emplacements et les mouvements des corps célestes.

Ce que vous pouvez faire avec votre télescope

Si vous n’avez pas encore pleinement développé vos connaissances et/ou compétences en matière de télescope, vous n’êtes peut-être pas conscient de toutes les possibilités que cet outil a à offrir. Vous pourriez être surpris par cette liste de choses que vous pouvez voir ou faire avec votre télescope.

  • Voir la lune : ce grand satellite que nous admirons tous chaque soir pour sa beauté peut être vu dans ses moindres détails, même avec les télescopes les plus simples. En fonction de la phase de la lune, vous pourrez analyser chacun de ses cratères et vous émerveiller de tous les éléments présents à sa surface.
  • Observation des planètes : Une autre caractéristique qui vous intéressera probablement est que ces outils vous permettent d’observer toutes les planètes du système solaire. Mais malheureusement, les télescopes domestiques ne vous permettront pas d’atteindre les détails, et vous ne les verrez donc que sous la forme de petits cercles ou d’étoiles.
  • Observer les comètes : cela peut demander un peu plus de pratique et d’informations car elles ne sont pas dans le ciel tout le temps, mais avec l’aide d’un calendrier des événements astronomiques, vous serez capable d’observer les comètes. Ils ressemblent à des étoiles mais ont une petite queue qui suit leur mouvement.
  • Voir les objets sur terre : comme les jumelles, les télescopes vous permettent d’observer tout ce qui vous entoure avec une relative facilité. Cela peut vous amener à vous intéresser davantage à votre propre ville et à l’environnement qui vous entoure au quotidien.

Télescope réfracteur ou réflecteur, quel type choisir ?

Maintenant que vous avez entendu ou lu un peu sur ces types de télescopes, nous pouvons commencer à les approfondir un peu plus et à délimiter leurs différences, le cas échéant. Tout d’abord, ni les réfracteurs ni les réflecteurs n’ont de limites majeures l’un par rapport à l’autre, ce sont tous deux des outils fonctionnels qui vous donneront des résultats similaires. Toutefois, ce qui diffère, c’est le fonctionnement de leur mécanisme interne et la manière dont les images sont visualisées.

D’une part, nous avons les télescopes réfracteurs dont les lentilles sont conçues pour focaliser la lumière en une image, ce qui signifie que plus la lentille est grande, plus le tube optique doit être long. L’inconvénient de ce type de télescope est qu’il est plus cher que les réflecteurs. Cependant, les télescopes réfracteurs offrent moins de distorsion d’image et sont faciles à utiliser pour les débutants.

En revanche, grâce à leur fonctionnement en miroir, les télescopes à réflexion évitent l’effet d’aberration chromatique dans l’image et captent très bien la lumière. Un autre avantage de cet outil par rapport à l’autre type est qu’il comprend souvent des viseurs à point rouge, qui vous aideront à localiser ce que vous cherchez dans le ciel.

L’ouverture d’un télescope est l’élément le plus important.

Vous vous demandez peut-être : à quoi sert exactement l’ouverture e de mon télescope ? Lorsqu’il s’agit des performances d’un télescope, l’une des caractéristiques les plus importantes est l’ouverture qu’il possède. En effet, les télescopes captent des objets plus petits avec plus de détails grâce à la lumière qu’ils reçoivent, qui entre plus ou moins en fonction de leur ouverture.

Bien que beaucoup pensent que la puissance est la chose la plus importante dans un télescope, les experts révèlent qu’il est préférable d’acheter un télescope avec une plus grande ouverture qu’un télescope plus puissant. Connaître ce détail vous aidera probablement à faire des achats plus judicieux à l’avenir, en accord avec vos préférences.

Caractéristiques de l’astrophotographie

Comme certains concepts relatifs au monde de l’astrophotographie peuvent sembler très compliqués, nous allons expliquer de manière brève et concise certaines des caractéristiques de l’astrophotographie fréquemment mentionnées.

  • Monture motorisée : les télescopes qui utilisent des montures motorisées ont la particularité de baser leur mouvement sur un suivi automatique du ciel. Cela vous évite d’avoir à régler manuellement la position du télescope pour garder un objet particulier en vue.
  • Monture équatoriale : Ce type de monture présente l’avantage de faire coïncider son axe d’inclinaison avec l’inclinaison de la Terre, ce qui permet de suivre les étoiles ou d’autres corps célestes par un seul mouvement dans la même direction.
  • Longueur focale : comme dans la photographie conventionnelle, ce concept implique que plus la longueur focale est longue, plus le grossissement est élevé, ce qui réduit la portée globale de l’image. Cette fonction doit être ajustée pendant l’utilisation du télescope en fonction de la taille de ce que vous devez observer.
  • Télescope réfringent : le modèle le plus connu de télescope, qui focalise les corps célestes à travers des lentilles optiques.
  • Réflecteur newtonien : Ce type de télescope est plus compact et moins cher que les autres. Les réflecteurs newtoniens sont plus gros et plus courts. Ils s’appuient également sur un miroir incliné à l’avant du réflecteur.
  • Réflecteur Maksutov-Cassegrain : Comme les réflecteurs newtoniens, ils fonctionnent avec des miroirs. La différence est qu’ils ont un miroir secondaire à l’avant qui renvoie l’image vers l’oculaire à l’arrière du télescope.


Maintenance et entretien de votre télescope astronomique

Une partie de l’expérience de la possession d’un bon télescope réside dans l’entretien et la maintenance réguliers afin de pouvoir l’utiliser pendant de nombreuses années supplémentaires sans aucun inconvénient. Voici donc quelques conseils pour que votre télescope conserve son aspect neuf plus longtemps.

  • Nettoyez votre lunette de visée : La poussière n’est peut-être pas un problème pour vous, car un peu de saleté « ne lui fera pas de mal ». Mais la réalité est qu’à long terme, si vous ne nettoyez pas votre lunette, la qualité de l’image se détériorera. Il est donc recommandé de nettoyer le viseur dès qu’il commence à être sale. Il est important de ne pas exagérer le nettoyage car vous pouvez endommager le viseur si vous le nettoyez trop souvent.
  • Nettoyez les lentilles : Comme ils constituent une partie importante du fonctionnement du télescope, vous devez être très prudent lorsque vous les nettoyez. Pour cela, nous vous recommandons d’utiliser une brosse avec une pompe à air qui vous permet de souffler la poussière sans entrer en contact avec la surface.
  • Nettoyez les miroirs : Pour cette partie du télescope, vous devez être encore plus prudent et méthodique avec le nettoyage. La surface optique et le revêtement en aluminium sont extrêmement délicats, il est donc nécessaire de retirer le miroir et, soutenu par une table, de le nettoyer à l’air comprimé.
  • Lubrifiez les focalisateurs : pour éviter que cette partie du télescope ne s’encrasse avec le temps, nous vous recommandons de lubrifier périodiquement le rouleau du focalisateur avec du lubrifiant Téflon.

Questions fréquemment posées

De quelle taille de télescope ai-je besoin pour voir les anneaux de Saturne ?

Plus la taille du télescope que vous souhaitez acheter est grande, plus il sera facile de voir les anneaux de Saturne. Toutefois, pour obtenir une image de haute qualité et agréable à regarder, il est recommandé d’utiliser une ouverture d’au moins 76 mm. Par la suite, plus l’ouverture est grande, plus les anneaux seront beaux.

Ai-je besoin d’un télescope coûteux pour profiter de l’astronomie ?

Aujourd’hui, il existe une grande variété de télescopes sur le marché, avec différentes marques de technologie, qui vous permettront de voir les étoiles pour un prix modique. En fait, les télescopes à réflecteur peuvent vous donner la puissance dont vous avez besoin pour profiter de l’astronomie sans dépenser beaucoup d’argent.

Cela vaut-il la peine d’acheter un télescope ?

Si vous avez un intérêt quelconque pour l’astronomie ou si vous êtes simplement curieux de voir en détail ce qui se trouve au-delà de notre planète, alors oui, cela vaut vraiment la peine d’acheter un télescope. Avoir l’un de ces outils à la maison vous donnera non seulement l’occasion d’apprendre de nouvelles choses, mais aussi de sortir de votre routine pour en faire un passe-temps sain et divertissant.

thomas

Je m'appelle Thomas et je suis passionné par l'observation astronomique et l'observation de la terre. Je suis un accro du voyage, un explorateur infatigable et un chercheur d'aventure. À travers ce blog je vous partage toutes les informations pour comparer les modèles de télescopes selon votre envie et budget.

Comparatif Télescopes